Personnes-ressources

Consultez la liste des modérateurs et conférenciers de JACQ 2017 – Journée annuelle de colposcopie du Québec.

Organisateurs et invitée

Céline Bouchard, MD, FRCSC

Professeure agrégée de clinique, département d’obstétrique-gynécologie, Faculté de médecine, Université Laval
Obstétricienne-gynécologue, CHUQ – CHUL, Québec

NOTES BIOGRAPHIQUES

Docteure Bouchard est professeure agrégée de clinique au département d’obstétrique-gynécologie de l’Université Laval. Elle pratique au CHUL et en cabinet. Docteure Bouchard s’intéresse depuis de nombreuses années aux maladies vulvo-vaginales. Elle est Fellow de la Société internationale des maladies vulvo-vaginales (ISSVD) et est reconnue pour son expertise dans ce domaine par ses pairs. Elle est présidente du Comité national en cancérologie pour le dépistage du cancer du col de l’utérus au Québec. Elle pratique l’anuscopie à haute résolution (HRA) et la colposcopie au CHUL. Elle siège sur le comité exécutif de la Société internationale de néoplasie anale (IANS). Elle est membre du comité de développement professionnel au sein de l’AOGQ. Elle siège sur le comité éditorial du Journal « Menopause » depuis de nombreuses années.

Michel Fortier, MD, FRCSC

Professeur agrégé de clinique, département d’obstétrique-gynécologie, Faculté de médecine, Université Laval
Consultant en gynécologie au Centre Médical Santé Femme, Québec

NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr Fortier a complété sa formation en médecine et en obstétrique-gynécologie à l’Université Laval et complété une formation additionnelle en colposcopie à Toronto. Il a par la suite contribué à la recherche en santé de la femme et à l’enseignement médical. Co-auteur de plusieurs articles scientifiques avec revue de pairs, il a été conférencier à de multiples occasions lors de réunions scientifiques pour les médecins de famille et collègues gynécologues.

Retraité de la pratique en établissement, Dr Fortier exerce maintenant à titre de consultant en gynécologie au Centre Médical Santé Femme. Il est trésorier de « SIGMA. Société canadienne de ménopause » et est un des trois membres fondateurs du groupe GYNECOCOLPO, organisateur d’évènements scientifiques en santé de la femme (JACQ, JAM).

Dr Fortier est un ancien président de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). Il a été membre du conseil d’administration de l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ) à titre de représentant de la région de Québec. Il a été membre du comité exécutif de l’AOGQ à titre de trésorier. Il a été membre de l’exécutif et du conseil d’administration de la Société canadienne des colposcopistes (SCC) à titre de directeur du programme scientifique et secrétaire-trésorier.

Robert Sabbah, MD, FRCSC

Professeur de clinique, département d’obstétrique-gynécologie, Faculté de médecine, Université de Montréal
Chef de gynécologie, Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, Montréal

 

photo-robert-sabbah
NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr Robert Sabbah a terminé ses études de médecine en 1984, et sa spécialisation en obstétrique et gynécologie à l’Université de Montréal en 1989. Il a poursuivi une formation post-doctorat à l’Université McGill, en fertilité et endocrinologie de la reproduction de 1989 à 1990.
Docteur Sabbah pratique à l’Hôpital Sacré-Cœur à Montréal depuis 1989, et est directeur scientifique du département OB-GYN depuis 1992. Il a été chef de ce département de 1997 à 2005. Il est actuellement chef de la gynécologie depuis 2007.

Dr Sabbah est professeur de clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et il est également responsable de la formation médicale continue à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. En outre, il offre un enseignement théorique, clinique et chirurgical en obstétrique et en gynécologie aux résidents et étudiants en médecine familiale, ainsi que des cours en chirurgie laparoscopique avancée, où des spécialistes de réputation internationale sont souvent invités à participer.

Il était également en charge du congrès annuel de la médecine gynécologique et périnatale qu’il a organisé pour l’hôpital Sacré-Cœur de 1992 à 2010. Il est membre associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, et a été examinateur pour le Collège royal en obstétrique-gynécologie de 2004 à 2007. Il est également membre de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) et The American Association of Gynaecologic Laparoscopists. Dr Sabbah a également été très impliqué au niveau provincial en tant que président de l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ) jusqu’en juin 2013. Il est un représentant de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Dr Sabbah a également participé au développement clinique de nouvelles techniques chirurgicales en ablation de l’endomètre et de la ligature des trompes par hystéroscopie, ainsi qu’à la réalisation d’études et de cours scientifiques sur ces mêmes techniques, tout en étant membre et conférencier invité pour l’American Society of Minimally Invasive Gyneacological Surgery”.

Hélène Gagné, MD, CSPQ, FRCS(C)

Professeure associée, département d’obstétrique gynécologie, Université d’Ottawa
Directrice, Clinique des maladies de la vulve et du vagin, Centre de santé pour les femmes Shirley-E. Greenberg, Hôpital d’Ottawa
Directrice, Clinique des maladies de la vulve, Hôpital des enfants de l’est de l’Ontario

 

photo-helene-gagne
NOTES BIOGRAPHIQUES

Originaire d’Ottawa, Dre Gagné y est retournée pour effectuer sa résidence en obstétrique-gynécologie après ses études universitaires aux universités McGill et Queen’s. Elle a ensuite poursuivi sa formation en maladies de la vulve et du vagin à plusieurs endroits aux États-Unis. Elle est professeure associée à l’Université d’Ottawa depuis 2006. Elle dirige la clinique des maladies de la vulve et du vagin au Centre de santé pour les femmes Shirley-E. Greenberg à l’Hôpital d’Ottawa. Elle dirige aussi la clinique des maladies de la vulve à l’Hôpital des enfants de l’est de l’Ontario. Dre Gagné pratique la colposcopie à Ottawa, et aussi à Iqaluit au Nunavut depuis 10 ans. Elle est membre du conseil d’administration de la Société des colposcopistes canadiens et co-auteure des Ligne directrices canadiennes pour la colposcopie.

Conférenciers

Paul Bessette, MD

 

paul-bessette
NOTES BIOGRAPHIQUES

Obstétricien-Gynécologue-Oncologue, Directeur médical de l’Équipe interdisciplinaire supra-régionale de l’Estrie de lutte contre les cancers gynécologiques (ISEL-CCG), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS).   http://www.chus.qc.ca/fr/soins-services/cliniques-specialisees-au-chus/gynecologie/

Professeur titulaire, Département d’obstétrique-gynécologie, Service d’oncologie gynécologique, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke https://www.usherbrooke.ca/dep-obstetrique-gynecologie/departement/personnel/corps-professoral/professeurs-plein-temps-universitaire-ptu/dr-paul-bessette/

Chercheur, Axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic, Centre de recherche du CHUS http://cr.chus.qc.ca/en/axes/cancer/chercheurs/paul-bessette-m-d/

En tant que membre fondateur de l’axe Oncologie (cancer) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS), le Dr Paul Bessette est impliqué dans la recherche clinique et de base axée sur les cancers gynécologiques et ses précurseurs. Depuis 1996, il Agit en tant que chercheur principal ou co-chercheur dans diverses études de phase II et III dans les domaines de la gynécologie-oncologie, des études de prévention sur le cancer des ovaires et du sein, la thérapie de remplacement hormonal, la contraception, les traitements antiémétiques et d’autres études sur la santé des femmes. Membre du groupe des essais cliniques de l’Institut National du Cancer du Canada (Co-chercheur d’un essai randomisé de chimoradiation simultanée pour le carcinome endométrial à risque élevé et stade avancé PORTEC – 3 / NCIC EN7.).   Directeur adjoint au département d’obstétrique-gynécologie de la faculté de Médecine de Sherbrooke et du CHUS (1995-2005). Tuteur prédoctoral, superviseur clinique à l’externat de même qu’au niveau postdoctoral  en oncologie et colposcopie depuis 1995.  Il a été directeur de l’unité de reproduction (2006-2011) où il a implanté le Web CT (2006), Moodle (2009) et la tablette tactile (2011) comme outils collaboratifs.  Récipiendaire de prix en enseignement par l’APGO (2008), l’APOG (2007 et 2015), l’ACÉM (2006) et du CREOG-ACOG (2000).  Mention spéciale du Prix de l’innovation pédagogique du CQDPCM (2016).  Membre de comité facultaire du CFC  de la FMSSUS (1997-2011).  Examinateur (1995-2001) et membre du comité d’épreuve (2010-2013) en obstétrique-gynécologie pour le CMC.  Examinateur et membre du jury d’examen obs-gyn CRMCC (1999-2004).   Membre du CTFPHC (2001 à 2004) et du comité exécutif des GOC (2003 à 2005). Membre fondateur (2005) et ancien Président du RGOQ (2011-2014). Membre substitut du CIP/Amélioration de l’exercice du CMQ (2001-2011) et membre du Comité sur les indicateurs en gynécologie du CMQ.  Membre du comité éditorial du Canadian Journal of CME (1998-2006).  Il a été membre (1996 à 2005) et président (1997-2009) du comité d’oncologie, membre du comité de formation médicale continue (FMC) (1999 à 2003) et membre du conseil d’administration (2012-2014) de l’Association des obstétriciens-gynécologues du Québec.

Coordonnées
Téléphone | 819 346-1110 poste 73120 Télécopieur 819-821-7168
Courriel | Paul.Bessette@USherbrooke.ca

Deana Funaro, MD, FAAD, FRCPC

Centre Hospitalier de l’Université de Montréal et Hôpital Ste-Justine
Montréal, Québec

photo-deana-funaro
NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr Funaro est  professeure agrégée de clinique au service de dermatologie du CHUM. Elle enseigne aux programmes de résidence en dermatologie et gynécologie de l’Université de Montréal et est membre actif des cliniques VUVA du CHUM et de la clinique des pathologies vulvaires de l’Hôpital Ste-Justine depuis 2002. Elle a obtenu son doctorat en médecine de l’ Université de Montreal  en 1994 et compléta sa résidence en dermatologie à l’Université de Laval en 1999. Dr Funaro compléta également  une formation en pathologies vulvo-vaginales à Paris, France, à Charlotte, Caroline du Nord et à Detroit, Michigan, États-Unis.

Dr Funaro est auteure et co-auteure de publications en pathologies vulvaires. Ses champs d’intérêts principaux inclus le lichen scléreux vulvaire et le Paget extramammaire vulvaire.

Alex Ferenczy, MD

Professeur de pathologie et d’obstétrique gynécologie, CUSM
Gynéco-pathologiste et cytopathologiste, Hôpital général juif de Montréal

 

Ferenczy-Alex-2012_BW_1000
NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr Alex C. Ferenczy est professeur de pathologie et d’obstétrique gynécologie au Centre universitaire de santé McGill ainsi que gynéco-pathologiste et cytopathologiste à l’Hôpital général juif de Montréal. Il est membre de « International Expert Pathology Panels » et a participé à de nombreuses études portant sur la technologie moléculaire ( test VPH ) dans le dépistage du cancer du col et des vaccins prophylactiques VPH. Il est membre de la Société internationale de pathologie gynécologique et a été un des présidents de la Société des colposcopistes canadiens.

Guylaine Lefebvre, MD

NOTES BIOGRAPHIQUES

La conférencière a préféré ne pas mettre de biographie sur le site.

Katherine Joan Murphy, MD

photo-k-joan-murphy
NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr. K. Joan Murphy is Program Chief and Medical Director of Womens and Childrens Health at Trillium Health Partners (THP), a Gynecologic Oncologist and holds the Michael King Chair in Surgical Oncology at THP Institute for Better Health. She is Clinical Lead of Cancer Care Ontario’s Ontario Cervical Screening Program. She practiced Gynecologic Oncology at Princess Margaret Hospital from 1988-2015 where she was Division Chief from 1995-2008.

Dr. Murphy graduated with her MD from the University of Calgary, did her residency in Ob/Gyn at the University of British Columbia then sub-specialty training in Gynecologic Oncology at UBC and McMaster University. She has been a member of the Faculty of Medicine at the University of Toronto since 1988 and is Professor in the Department of Ob/Gyn.

While at Princess Margaret Hospital she held the J. Douglas Crashley Chair in Gynecologic Cancer Research from 2008-2015, co-chaired the Toronto Ovarian Cancer Research Network and was very active in fundraising for gynaecological cancer research. She is Past President of the Society of Gynecologic Oncology of Canada and co-chaired the GOC Task Force on Cervical Cancer Prevention and Control.
She was formerly program director of the then combined University of Toronto and McMaster University Sub-specialty Residency in Gynecologic Oncology and has had a career-long commitment to clinical teaching.

In 2011 she was awarded the GOC Presidential Medal for “outstanding contributions to gynecologic oncology”. She has sat on the Board of the National Ovarian Cancer Association, now Ovarian Cancer Canada, and the UofT Genesis Research Foundation.
Among her major professional interests are cervical cancer screening and prevention, including the evidence based integration of innovative technologies such as HPV testing and immunization into optimal screening and prevention strategies. Ovarian cancer, including risk reduction among high risk women, has also been a research and clinical focus.

Philippe Sauthier, MD

Chef du Département d’Obstétrique Gynécologie du CHUM
Directeur adjoint du Centre Intégré de Cancérologie du CHUM
Professeur agrégé de l’ Université de Montréal
Responsable du Réseau des Maladies Trophoblastiques du Québec (RMTQ)

 

philippe-sauthier
NOTES BIOGRAPHIQUES

Le Dr Philippe Sauthier a reçu son Diplôme Fédéral de Médecine et son Doctorat de l’Université de Lausanne en Suisse. Il a poursuivi sa formation en gynécologie obstétrique au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois de Lausanne (CHUV, Pr Hans Bossart, Pr Pierre De Grandi) et y a obtenu son titre de spécialiste en gynécologie obstétrique en 1994. Il s’est ensuite rendu au Québec de 1996 à 1998 pour y effectuer sa formation en gynécologie oncologique au CHUM sous la direction du Dr Pierre Drouin.

A son retour en Suisse, il a travaillé au CHUV en tant que gynécologue oncologue et responsable de l’unité de colposcopie. Parallèlement, il a acquis une expertise dans la prise en charge chirurgicale des cancers du sein. Dans le même temps il a poursuivi sa pratique de gynécologie obstétrique générale en milieu privé. Il est un membre fondateur du Groupe Suisse de Colposcopie et en 2003, un des premiers gynécologues suisses à obtenir le Certificat de Formation Approfondie (CFA) suisse en gynécologie oncologique. La même année, il obtient le Diplôme Interdisciplinaire Universitaire (DIU) en soins palliatifs du CHUV.

En 2004, il a rejoint l’équipe du service de gynécologie oncologique du CHUM (Dr Diane Provencher) en tant que membre actif et professeur adjoint de clinique. En 2009, il a obtenu un titre de professeur agrégé de clinique, son permis de pratique régulier, son équivalence de gynécologie obstétrique et la citoyenneté canadienne. En 2009, il crée et devient responsable du Registre des Maladies Trophoblastiques du Québec et de l’Unité de Recherche et d’Investigations en Colposcopie du CHUM. En 2011, il est nommé en tant que chef du service gynécologie oncologique du CHUM et en février 2013 en tant qu’adjoint médical au Centre Intégré de Cancérologie du CHUM. En 2015, il obtient sa permanence de professeur agrégé PTG à l’Université de Montréal. Le 25 juillet 2016, il est nommé chef du département d’obstétrique gynécologie du CHUM pour un mandat de 4 ans.

Mark H Stoler, M.D.

 

photo-mark-h-stoler
NOTES BIOGRAPHIQUES

Dr. Mark H. Stoler is Professor (Emeritus) of Pathology and Clinical Gynecology at the University of Virginia Health System, Charlottesville. He is a Past President of the American Society for Clinical Pathology (ASCP) and is still active in multiple professional organizations. Dr. Stoler is author or coauthor of over 300 peer-reviewed publications and multiple book chapters. His writings have focused on his core research interests targeting the role of gene expression in human disease, especially the relationship between human papillomaviruses and cervical carcinogenesis, and applications of this knowledge to improving diagnosis and prognosis.